websitetemplate.org
Accueil > Les evenements > Annee 2012 > GD France 2012
 
 
 

GD France 2012


Le Games-Day France 2012 se déroulait cette année, à l’espace Paris-Est Montreuil et non au parc floral comme l’année dernière.

Pour ma part, il s’agissait de mon premier GD français et donc je ne donnerai que mon impression sur celui-ci et ce que j’ai pu entendre des autres participants par rapport aux GD précédents.

Nous sommes partis samedi midi en direction de Paris, pour aller chez notre compère de GD: Jonathan Gonthier (que vous verrez probablement aussi à l’Open de Bretagne 2013).
Nous étions 4 à bord: les Hardy Brother's, moi-même et un ami Bordelais de Jonathan, Benoît, qui venait juste profiter du Taxi  et que l’on espère revoir pour nos prochaines sorties GDïques !

Nous sommes arrivés samedi en fin d’après-midi chez Jonathan, pour partir quasiment aussitôt vers la soirée pré-GD.

Mais on ne pouvait pas commencer notre week-end GD sans un de nos fameux « fails » ! Nous devions partir avec la voiture de Jonathan mais, après s’être battu pendant au moins 30 min contre le siège auto pour le retirer, nous avons finalement abandonné et sommes partis avec la mienne sur Paris city !
Ah, Paris, le samedi soir, c’est beau, c’est lumineux, il y a plein de gens mais c’est pollué, tout est tassé et qu’est-ce que c’est le bor*** pour rouler !!!
Bref, je n’aimais pas Paris et ça confirme ce que j’en pense encore : Paris c’est pourri, vive la campagne ou l'on respire le bon purin de vache !

Tout commence par une soirée pré-GD donc, organisée par Valérie Bruère, Steve Party et Guillaume Lemas dans le bar « Dernier bar avant la fin du monde »  le samedi soir.
Une superbe initiative histoire de recréer une ambiance chaleureuse à la française.
J’ai cru comprendre que cela faisait quelques années qu’il n’y en avait pas eu, donc nous pouvons dire que c’est une bonne chose de voir cette envie de rassembler les participants pour tisser des liens et découvrir aussi les nouvelles têtes (ou anciennes d’ailleurs - Jérémie Bonamant, Thomas David, Richard Poisson …- !).
La seule chose que l’on pourrait dire, c'est que le lieu ne s’y prêtait pas forcément pour l’espace et surtout pour le manque lumière pour voir les pièces des uns et de sautres, malgré les efforts de tout le monde pour ramener des lampes (quand il n’y a pas de prise, il n’y a pas de prise !).
Il y avait plus des petits groupes séparés dans les petites salles du bar. Dans tous les cas, il faut réitérer l’action l’année prochaine, c’est sûr, mais peut-être essayer de trouver un autre lieu. Edgar Skomorowski (sculpteur chez Forge World) est même passé faire un petit coucou !!
Nous sommes partis relativement tôt pour faire les quelques retouches finales suite au différentes remarques de certains sur nos pièces (c’est peut-être ça qui a fait que …). En plus nous pouvions profiter d’une heure de plus cette nuit grâce au changement d’heure !

Le réveil fut doux en ce dimanche 28 octobre de l’an de grâce 2012.
Un joli soleil et un magnifique ciel bleu, mais un sacré froid … glaglagla. Nous sommes donc partis vers 10h20 pour Montreuil et là commence les mauvais points !
Games Workshop nous parlait d’un parking à proximité … il était à plus d’un kilomètre cinq ou alors introuvable !
Nous avons donc mis 25 min à trouver une place à 10 minutes à pied. Le Hall d’exposition était en face d’une zone désaffectée où vivaient des gens du voyage dans la pauvreté (bravo l’image Games Workshop !!!).
Après s’être bien énervé pour trouver une place, nous entrons dans la salle; c’est grand, on a de la place pour marcher. Cependant en allant poser nos pièces pour le concours, nous découvrons des vitrines sans éclairage !!
Ce n’est pas les néons situés à plus de 10 m au-dessus de nous qui allaient nous permettre de voir les pièces !!!
Et ça continue avec l’histoire des socles…
Je ne polémiquerai pas sur ce point, mais indiquerai seulement que cela a entraîné le gonflement d’une catégorie Open qui s’est vue affubler le surnom de catégorie « poubelle » ou « fourre-tout » contrairement à son but premier.

La concurrence dans les catégories individuelles (40k et Battle) et l’histoire des socles ont fait que la catégorie Open s’est donc transformée en une « sorte » de catégorie « Individuelle générale bis » (tous ces guillemets pour bien montrer le sens de catégorie poubelle/fourre-tout).
Nous rencontrons également Adrien Leloup, autre membre des Chevaliers du Centaure, qui finalement est venu alors que nous l’avions tanné pour venir avec nous plusieurs mois avant! 

Voici les pièces présentées par les membres du club :
Jean-François Hardy :
Catégorie Duel : Archviste Dark Angel contre un renégat
Catégorie Individuelle Battle : Porte peste

Christian Hardy :
Catégorie Individuelle Battle : Sigmar
Catégorie Individuelle 40k : Aspirant Champion Chaos
Catégorie Duel : Soldat de l'Empire contre Ork
Catégorie Véhicule : Storm Talon
Catégorie Monstre Battle : Création complète d'un monstre de Tzeentch
Catégorie Monstre 40k : Exo armure Tau
Catégorie régiment Battle : Cavaliers mort vivant
Catégorie Seigneur des Anneaux : Arwen
Catégorie Open : Basilisk

Michel Adinarayanin :
Catégorie Individuelle Battle : Harry the Hammer
Catégorie Individuelle 40k : Sicarius
Catégorie Véhicule 40k : Contemptor Death Guard en cours de Nurglelisation
Catégorie Escouade 40k : Thousand Sons pré-hérésie
Catégorie Seigneur des Anneaux : Sauron le Nécromancien

Adrien Leloup :
Catégorie Individuelle Battle : Seigneur de Nurgle

Thomas David :
Catégorie Open : Seigneur de Nurgle

Et pour notre compère (non membre du club) Jonathan Gonthier :
Catégorie Escouade 40k : Suite d’Archontes et grand prophètes Eldar

J’ai pu également « évaluer » l’espace vente car j’avais une PRECOMMANDE Forge World à retirer.
On m’avait indiqué que les années précédentes, l’intérêt de la précommande était d’éviter la file d’attente avec un point de retrait et paiement séparé… et bien là, Que Nenni  !!!
Super, les emm***** continuent !!! Relativement agacé, je dois retourner à la voiture pour y déposer le carton de commande et hop encore 20min dans le vent le temps d’aller à la voiture et revenir.
Je n’avais toujours pas fait de petit tour et pas encore eu le temps de discuter avec les gens.

Sur mon retour, je récupère les frères Hardy, Jonathan et sa fille pour aller déjeuner (environ 13h00). Ce n’est pas simple de trouver quelque chose d’ouvert un dimanche midi (malgré qu’on soit à Paris… comme pourrait dire certains !).
On trouve quand même, et en même temps on rencontre les Normands avec qui nous décidons donc de déjeuner. Tiens, encore des gens du GD dans le même resto… on dirait bien que c’est le seul qui soit plutôt proche du Games-Day et ouvert. Après s’être « sustenter » (comme dirait JeF) - et avoir tous fait le même constat lamentable sur l’organiation et les choix de l’évènement - nous retiendrons la citation sage de Sieur Raphaël (surnommé Raphi) le Normand : « Oui, c’est vrai que c’est pourri mais malgré tout ce qu’on dit, on reviendra l’année prochaine ! » … Amen !

Sur ces bonnes paroles, nous repartons donc pour le Games-Day où je vais enfin pouvoir prendre les photos et discuter … enfin, je croyais …
Alors là je dirais : « ne plus emmener le gros appareil photo reflex ». Avec le monde devant les vitrines, c’est juste impossible de se positionner correctement pour prendre des photos. Vive le téléphone portable de 4ème génération dont je tairais la marque (pomme, pomme, pomme… pomme, pomme).
Donc au final ; j’ai vu : les vitrines du Golden Demon (le concours en lui-même), l’espace vente et les plateau de « l ’armies on parade » … Je n’ai donc pas vu : les vip et les tables de jeu.

16h30 + 15min (un peu de retard, ça fait pas de mal), résultats du Golden Demon. Pour les résultats, on notera la Slayer Sword de Bruno Lavallée avec un semi griffon Forge World

 

et le Best Of Show Forge World pour Mathieux Fontaine avec un Angron

 

Pour le reste des lauréats, mieux vaut faire un tour par ici, sur Minicrea :

Pour nos résultats :
Christian Hardy :
Catégorie Monstre 40k : Exo armure Tau (Présélection)

Michel Adinarayanin :
Catégorie Véhicule 40k : Contemptor Death Guard en cours de Nurglelisation (Argent)
Catégorie Escouade 40k : Thousand Sons pré-hérésie (Bronze)

Adrien Leloup :
Catégorie Individuelle Battle : Seigneur de Nurgle (Bronze)

Thomas David :
Catégorie Open : Seigneur de Nurgle (Présélection)

Et pour notre compère non Chevalier, Jonathan Gonthier :
Catégorie Escouade 40k : Suite d’Archontes et grand prophètes Eldar (Or)

Et comme si Games Workshop cherchait à se tirer une balle dans le pied, à peine la remise des prix terminée que l’on se faisait « gentiment » raccompagner à la sortie !

Le temps de dire au revoir à tout le monde, on finit par partir en laissant derrière nous l’édition 2012 pour penser aux prochaines éditions 2013 et aux projets fous à réaliser.
Pour ce qui est du retour il ne se fut que plus tard après un restaurant en petit comité avec Jonathan et sa petite famille et un peintre qui nous avait pris en amitié : Vincent Bourrier (Or en catégorie Diorama), Angelord sur les forums.

En espérant faire aussi bien l’année prochaine,
Michel aka Poisson Rouge …


 *_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_*_

Visitez la galerie de photos de cette manifestation en cliquant sur la photo ci-dessous.

 Visit the pictures gallery (click on the picture). 





 

Autres galeries à voir sur le Net: 

 Le palmarès sur le site de Games-Workshop

 Le reportage de Cyril TULOUP

La galerie de Wolferine

La galerie de Julien DURAND

La galerie de Mario DELGADO

La galerie Facebook de Bistoufly

La galerie Facebook de Painting E-Dolls

 



 

WebAnalytics

 

 
 
 

         Propulsé par CMSimple.dk - Habillé par WST - Adapté par UniD-Web