websitetemplate.org
Accueil > Les galeries > Les interviews > Jean-François Pierre
 
 
 

Jean-François Pierre

Bonjour Jean-François,

Tu es l'invité d'honneur de l'Open de Bretagne 2013
Les figurinistes et les internautes connaissent tes réalisations, les pas-à-pas que tu publies régulièrement sur ton site web, mais comment es tu venu au monde de la figurine?
C’était il y a une vingtaine d’années. D’une façon à la fois classique, par la maquette, et quelque peu insolite, puisqu’il s’agissait de maquettes en bois de vieux gréements. Je m’attachais à les rendre réalistes par la peinture (déjà !). Puis j’y ai ajouté des personnages (des figurines en plastique de la marque Starlux transformées, quel programme …).
Et les bateaux ont fini par disparaître pour laisser la place à des socles, mais toujours en bois !


La Perle, une bisquine de Cancale avec son équipage. Il y longtemps !

 


 
On te connait en tant que peintre à l'huile, mais t'es tu déjà essayé à l'acrylique?   
Oui ! Je l’utilise parfois. L’acrylique a ses avantages et ses inconvénients. Je ne la maîtrise pas parfaitement. Je préfère l’huile, pas vraiment pour le rendu, mais pour le geste : j’aime bien pouvoir prendre mon temps ... et l’huile, c’est bien connu, ça prend son temps !



Dans les figurines historiques, y a t il une époque qui t'intéresse plus que les autres? Pourquoi?
Principalement l’Antiquité. C’est vaste, de l’ordre du millénaire ! Le choix est donc abondant : grecs, romains, celtes …
L’histoire est passionnante et la documentation abondante. On ne peut pas faire n’importe quoi, mais les contraintes « uniformologiques » restent moindres que pour des époques plus récentes, c’est une liberté que j’apprécie.  


"Ramses II" 

Et dans le fantastique, il y a des choses très bien aussi, en particulier dans le fantastique médiéval (l’héroïc fantasy).
J’adore, même si j’en peins trop peu !

 


La création, la sculpture d'une pièce de A à Z te tente-t-elle?
Pas vraiment. Je suis bien dans ma peau de peintre. Heureusement, car je ne me sens pas un grand talent de « sculpteur ». Avant que j’arrive à réaliser une pièce qui vaille la peine d’être peinte … Alors la sculpture intégrale, non ; mais la transformation, oui, parfois.  


« Zen no ito toki » (un instant de sérénité)

 

Y a t il une couleur que tu affectionnes plus particulièrement, une couleur que tu aimes utiliser sur une pièce dès que tu le peux? 
Une couleur fétiche ? Le violet de Bayeux, diraient mes camarades de club ! Pas faux, j’ai tendance à en mettre un peu partout, dans les mélanges, en jus, en glacis… C’est une couleur produite par Lefranc et Bourgeois, mais malheureusement disparue du catalogue depuis quelques années. Difficile à reproduire !
On me pose assez souvent la question : rouge grenat et violet d’Egypte ? Pas loin, mais pas tout à fait quand même. J’ai de la chance, j’en ai un gros tube ; pourvu qu’il ne durcisse pas trop vite !

 


Sur une figurine, y a t il une partie du corps ou une matière que tu aimes peindre plus que d'autres? La peau, les métaux, le cuir...?
Des carreaux ! Non, c’est souvent le visage qui mérite le plus de soin, et qui donne le plus de satisfaction, lorsque le petit morceau de plomb prend vie sous le pinceau.


Parmi toutes tes productions, y a t il une pièce que tu aimes plus particulièrement?
La première : un cornet de voltigeur de l’armée napoléonienne, pas très original ! Une pièce achetée à Paris au Hussard du Marais, ça ne date pas d’hier.
La peinture ne vaut pas grand-chose (un certificat de mérite à Sèvres en 1990), mais c’est la première !

 


Et la prochaine, puisque c’est elle qui m’occupe actuellement.
Celle dont la photo orne l’affiche de l’Open de Bretagne 2013 n’est pas trop mal non plus.


Tu fais partie du Maquettes Club Kerhuonnais de la région de Brest. Quels sont, de ton point de vue, les avantages (et les inconvénients, s'il y en a ?) pour un figuriniste à faire partie d'un club?
Des inconvénients ? Aucun à mon avis, j’aime l’esprit associatif. Mais on peut très bien faire de la figurine en solitaire. A chacun son choix. Et tout le monde n’a pas comme moi la chance d’avoir un club à deux pas de chez lui.
Des avantages ? Plein : les ateliers du samedi, avec les débutants qui viennent y chercher des conseils, les déplacements en groupe, le travail de toute l’équipe pour organiser notre festival annuel …
Que des bonnes choses !
En plus, au MCK nous avons la chance d’avoir une équipe technique qui se met en quatre à longueur d’année pour que les « artistes » du club soient comme des coqs en pâte. Alors, pas un atelier sans un apéro et une petite bouffe sympa ! Il faut vraiment une bonne raison pour en rater un !

 
                  
Pendant un atelier, Michel n'est pas l'auteur de ce U-Boat, mais notre chef cuistot ! 



Généralement la majorité des membres des clubs de figurinistes participent à des concours de figurines. Quel est selon toi le bénéfice que peut en retirer le figuriniste? 
Le MCK participe à une bonne dizaine de concours par an. L’organisation des déplacements est l’une des activités principales du club. Les expositions, c’est la faculté de voir les pièces des plus grands « en vrai ». C’est aussi le plaisir de retrouver les amis et d’échanger sur notre passion commune (et sur bien d’autres choses !). Donc les expositions, c’est irremplaçable, je pense que tout le monde est d’accord là-dessus.

Mais concours ou pas concours ? Là, les opinions divergent. Je crois que si les concours sont largement plus nombreux que les expositions, ce n’est pas tout à fait par hasard : le figuriniste a l’esprit de compétition. Il apprécie la médaille du dimanche soir ! Il a parfois du mal à digérer la bredouille, mais avec le recul, il finit par positiver les choses et bien souvent il en tire profit pour progresser. Les échanges avec les membres du jury sont très importants.

Bien sur tout n’est pas parfait : une harmonisation pourrait être utile. Pourquoi ne pas imaginer une sorte de championnat ? Dans cet esprit, des initiatives comme la Star Class ou le Trophée des Nations, sont très intéressantes et mériteraient d’être développées.

Si le niveau actuel de la figurine est ce qu’il est, je crois qu’il est inutile d’en chercher les raisons ailleurs que dans les concours … et j’en suis donc un fervent partisan !



Souvenir du concours de Monte San Savino 2012

Y a t il des figurines réalisées par d'autres artistes que tu admires plus particulièrement?
En tant que spectateur dans les expositions, j’ai bien souvent les yeux qui piquent ! Et en tant que peintre, j’apprécie particulièrement les pièces de Adriano Laruccia, pour leur finesse extraordinaire et leur régularité.



Et globalement, quels sont les artistes du monde de la figurine dont tu admires le plus les travaux?
Ici encore, difficile de ne citer que quelques noms. Joker ! 

En dehors de la figurine, as tu d'autres hobbies, d'autres passions? La figurine prend déjà pas mal de temps … Alors les autres passions, c’est pour plus tard ! 

Et maintenant, passons aux questions les plus importantes:

Côté musique, tu es plutôt Jazz, Classique, Pop, World-musique ou autres?
Trad !  (tranditionnelle)


Au cinéma, si tu as le choix, quel film iras-tu voir en priorité ?  une comédie, un film d’aventures, un thriller ?
Pas très cinéphile. J’y vais soit pour en prendre plein les mirettes, soit pour rigoler. « Intouchables », j’ai bien aimé (je ne suis pas le seul). Pas de bras, pas chocolat, pas vrai Eric !


Tu es plutôt choucroute ou bar grillé au beurre blanc ?
Bar grillé, mais je préfère largement un lieu jaune au court bouillon


Côté humour, c’est plutôt Desproges ou Coluche ?
Les deux ont leur charme.
Et Devos ! Une petite bien connue à méditer par les juges des concours de figurines :
« Je connais un critique qui est en même temps auteur … ce qui le met en tant qu’auteur dans une situation critique »



Et pour conclure, un petit souvenir de l’édition de l’Open de Bretagne 2009 !

Et pour continuer la visite, rendez-vous sur le site web de Jean-François Pierre: cliquez ICI


WebAnalytics

 

 
 
 

         Propulsé par CMSimple.dk - Habillé par WST - Adapté par UniD-Web