Actualités

Depuis l'AG du 1er juillet 2017, nous sommes maintenant une association de figurinistes et de maquettistes !

Les Chevaliers du Centaure
ont une page sur Facebook, 
devenez un de nos fans ! 

1

Retrouvez ici toutes les dernières rubriques
mises à jour sur le site depuis un mois.
Bon surf!  

Monte San Savino 2012

Les 09/10/11 Novembre 2012 avait lieu le 4ème Concours de Figurines Fantastiques et Historiques de Monte San Savino en Italie.
Nous avons été contactés chacun de notre côté au cours de l’année par les organisateurs de l’évènement, Jacques-Alexandre y allait en tant qu’invité d’honneur et moi en qualité de juge. Faire un petit voyage en Italie est un réel plaisir, surtout en ce mois de Novembre, où le climat Italien est plus clément. Une question se posait alors : train ou avion ?
L’avion nous paraissait une bonne idée mais tout le matériel à emmener fit que le choix n’en fut pas vraiment un...
Nous sommes donc partis de Nantes le mercredi matin en voiture pour un road trip de deux jours aller, deux jours retour. C’est un peu long mais une étape à Lyon nous a permis de voir notre ami Allan Carrasco. Et on en a profité pour faire monter deux gars qui faisaient du stop du coté de la gare de Lyon, Steve Party et Jérémie Bonamant-Teboul.
Hormis la présence quelque peu inopportune d’un camembert dans le coffre (merci Jérémie pour les odeurs) tout le trajet s’est parfaitement bien déroulé.

L’accueil des Italiens a tout simplement été somptueux ! Des les premiers instants nous nous sommes sentis très à l’aise. Cela est surement dû au niveau de français de Francesco Farabi. L’anglais étant assez peu pratiqué par les Italiens, Francesco a été au four et au moulin tout le week-end, tant au niveau de l’organisation que de la traduction Italien/Français/Anglais.
Avec la fatigue accumulée, la fin du week-end a été compliquée pour lui.

Le vendredi a été consacré à l’installation et au travail. Une table était à disposition au dernier étage, là où les juges avaient une vitrine pour exposer leurs œuvres. C’est bien vu, parce qu’il est leur est interdit de participer au concours pour plus de partialité. Comme c’est le premier jour de l’évènement, un buffet est organisé dans une verrière de l’hôtel ou nous logeons. A ce moment j’ai réalisé qu’il y avait vraiment du monde dont beaucoup de grands noms de la figurine !

Le samedi dans notre emploi du temps, fut la grosse journée. Jacques-Alexandre faisait une démonstration de sculpture en fin d’après midi. Pour ma part j’ai eu un peu plus de travail avec le  jugement. A Monte San Savino les douze juges sont répartis en quatre groupes et se répartissent les catégories pour pouvoir faire face à la quantité astronomique de pièces à juger. C’est le plus gros concours auquel j’ai assisté, tant en qualité qu’en nombre de pièces inscrites.

On dépasse les 1300 pièces si j’ai bien compris. C’est une réelle chance d’être juge dans ce cadre, on peut manipuler les pièces et bien les voir contrairement aux visiteurs.
Le système de jugement est assez fiable, un panel de notes allant de 0 à 4 permet d’attribuer les médailles, avec une possibilité de mettre des + et – pour harmoniser les notes des juges.
Par exemple un 2+ peut se transformer en 3 si les deux autres juges ont mis 4 et ainsi donner une médaille d’or.

Ensuite l’attribution des Best Of, grandes récompenses du concours, se fait par vote à main levée. Le système est démocratique et fluide. Et heureusement, parce qu’on a quand même mis six heures à juger le concours dans son ensemble pour finir au delà de 21h !
Le dimanche à été beaucoup plus cool. Après un lever tardif nous n’avions qu’à poser les pieds sous la table pour le repas des juges, où pas moins de huit plats nous ont été servis en deux heures. Quel banquet gargantuesque ! L’après midi a ensuite été consacré à la remise des prix dans le théâtre de la ville. C’est le plus beau cadre de remise de prix que j’ai vu et cela fait honneur aux organisateurs et aux lauréats.

Voici le palmarès de cette année :
Best of painting : José Manuel Palomares
Best of sculpture : Maurizio Bruno
Best of show : Gianfranco Speranza

Pour résumer, Monte San Savino est un rendez-vous incontournable ! Tous les éléments sont réunis sur ce concours pour passer un agréable moment. Le cadre est excellent, les gens formidables, la gastronomie copieuse et raffinée !
Et surtout un grand bravo à tous les participants, qu’ils aient été récompensés ou non !
Thomas David

Un petit mot de Jacques-Alexandre Gillois :
J’étais cette année un des quatre « special guests », qui doivent faire une « démonstration » de leur spécialité, en compagnie de Diego Ruina, Alfonso Giraldès et Alfonso Desiderio.
Ma démo portait sur la sculpture de figurines fantastiques en 32mm : j’ai fait un peu d’anatomie sur une figurine de démon pendant deux heures devant une caméra, en répondant aux questions en anglais, traduit ensuite en italien. En deux heures, pas le temps de montrer grand-chose, la sculpture ça prend du temps. A un moment on m’a tapé sur l’épaule… « Monsieur, on va fermer, il faut partir maintenant. » J’avais l’impression d’être juste au début.
Contrairement aux juges les invités d’honneur peuvent participer au concours et n’ont donc pas de « vitrine officielle » pour montrer leurs bonshommes. Comme je n’avais rien à montrer dans le concours, j’ai sorti ma vitrine personnelle que j’ai remplie de sculptures originales et squatté la table des démos quand elle n’était pas occupée.
Ça m’a permis d’avancer un peu sur quelques pièces et surtout de montrer comment on sculpte des figurines avec un peu plus de sérénité et de temps. Thomas aussi a sculpté un peu avant de se faire happer par le tourbillon du jugement. Certaines personnes sont restées plusieurs heures à nous regarder faire et nous avons pu répondre à tout un tas de questions, de tout un tas de gens.
La plupart de figurinistes présents, plus habitués aux grandes échelles, étaient particulièrement impressionnés par la petite taille et la finesse des détails de nos réalisations en 32mm, qu’ils n’ont pas l’habitude de voir en vrai, puisque la plupart des pièces que nous réalisons sont destinées au jeu. Nous avons ainsi pu rencontrer des amateurs et professionnels des quatre coins d’Europe. C’était enrichissant pour tout le monde.
Le niveau du concours, tant en nombre de pièces, qu’en qualité, était juste à tomber par terre. S’il se développe dans ce sens, il deviendra vraiment un rendez vous totalement incontournable. C’est à ce jour le seul concours que j’ai vu où le niveau était aussi élevé en historique qu’en fantastique, vraiment du très, très beau travail !
Le cadre, quand à lui, est pour beaucoup dans l’ambiance, on est dans un ancien fort devenu musée au cœur d’un village médiéval, perché sur une colline, elle-même entourée d’autres collines couvertes d’oliviers, le tout en Toscane, ce qui ne gâche rien.

Pour reprendre Thomas, l’accueil des Italiens était tout simplement formidable, nous avons été choyés du matin au soir. Mention spéciale à Francesco Farabi et Lucca Baldino, chargés de notre accueil, qui ont tant et tant donné, montré, traduit, expliqué et traduit encore qu’ils ont fini le salon sur les rotules (mais drôlement contents tout de même).
À part eux deux et un certain Fabio, très sympathique (et d’un grand secours à maintes reprises) la plupart des italiens ne parlaient pas français ou anglais, nous avions bien fait de nous munir d’un dictionnaire de poche/guide de conversation franco-italien, qui nous a sauvés plusieurs fois et a même donné lieu à quelques situations cocasses.

Dans l’ensemble, c’était un excellent voyage, que nous referons volontiers et que nous vous invitons à faire vous aussi l’an prochain !
J.A.G.


Galeries de photos à voir sur le net:

 Le reportage du club italien Amis 1985 Milano

 Le reportage du club MCK

 Le reportage du club Lugdunum

 La galerie de Sergeant Blackart

 La galerie Facebook de Ivan Hortal

 La galerie d'Alessandro Manilii

 <>La galerie Facebook d'Axia-Fish Painting

 <>La galerie Facebook de Dreamit Miniatures